Plaisir des papilles

Les spécialités locales

Viticulture et AOC du Poitou

OLYMPUS DIGITAL CAMERALabélisés AOC depuis 2010, les vins du Haut-Poitou se caractérisent par leur souplesse et leur légèreté. Fruités, ils expriment une grande richesse aromatique, des rouges aux pétillants en passant par les blancs et les rosés. L’appellation propose quatre types de cépages : Le sauvignon (blanc), le cabernet (rouge), le chardonnay (blanc) et le gamay (rouge).

Aujourd’hui, le vignoble du Haut-Poitou s’étend sur environ 700 hectares localisés sur les meilleurs terroirs autour de Mirebeau et de Neuville-de-Poitou. Ils sont exploités par des vignerons motivés et de plus en plus spécialisés.

Mais l’histoire entre la vigne et le Mirebalais remonte plusieurs centaines d’années en arrière, à l’époque gallo-romaine. Une épopée marquée par l’alternance de saccages et de reconstructions, rythmée par les différents conflits que connut le pays.

La production vinicole poitevine se met réellement en place à partir du XIIe siècle pour atteindre son apogée au XIXe siècle, avec 44 000 hectares de vigne. A partir des années 50, les vignerons cherchent à moderniser le vignoble. Progressivement, les surfaces de vins de table diminuent et les viticulteurs s’engagent dans une démarche d’amélioration de la qualité de la production.

Maraîchage

marché3Grâce à des sols fertiles et faciles à cultiver, Le Mirebalais constitue un secteur de prédilection pour la production de légumes. La culture y prend son essor au milieu du XIXe siècle pour alimenter le marché local mais aussi les grands marchés de Paris et de Bordeaux dans les années 50. Les asperges, les choux, les carottes, les oignons, les melons et les artichauts figurent alors parmi les légumes les plus cultivés.

Si les grandes cultures (blé, maïs, orge…) dominent désormais le territoire, des producteurs passionnés poursuivent leurs activités en proposant de la vente directe.

L’Echalion

Echalion Cafpas MirebeauAppelée Cuisse de Poulet du Poitou, ce légume bulbeux se caractérise par sa forme allongée et sa ouleur cuivrée. Rattaché au groupe oignon Allium cepa (L.), l’échalion est cultivé sur 80 hectares, dans le Haut-Poitou, dans un rayon de 10 km autour de la commune de Mirebeau. Les semences n’étant pas commercialisées, la variété est spécifique à la production de la Coopérative.

Melon du Haut Poitou

Melon Haut Poitou (1)Il y a 150 ans, un jardinier inspiré eut la bonne idée de planter un melon en pleine terre du Haut Poitou… Quelle découverte ! Sucré, juteux, ferme, parfumé, le melon avait trouvé son terroir idéal. Aujourd’hui reconnu par le label d’Indication Géographique Protégée, le melon du Haut Poitou est le fruit du savoir-faire de 16 producteurs exigeants et attachés à leur terre. Dans vos assiettes, il fait toute la différence : découvrez-le !

Exclusivement cultivé en pleine terre, sur des sols argilo-calcaires, il profite toute l’année des qualités exceptionnelles de son sol. Les melons mûrissent dans des conditions optimales, les journées chaudes alternant avec des nuits fraîches. Ces typicités géo-climatiques lui assurent une chair ferme, orangée, juteuse, chargée d’arômes particuliers.

Idées recettes

Le Melon : De l’apéritif au dessert, laissez parler l’imagination !

La star de vos repas d’été se prête à toutes les extravagances culinaires. Pour séduire vos enfants et conquérir les papilles de vos convives, inspirez-vous librement  des recettes savoureuses proposées par le syndicat des producteurs du melon Haut-Poitou : gaspacho, brochettes, soupe, tartares, tagliatelles, gratin, sorbets ou cake…

www.melon-hautpoitou.fr/fr/recettes-estivales/

Le mijhei : recette à base de vin du Haut-Poitou et de miel de Stéphanie Grasset

Une soupe pour se désaltérer ? Et oui, c’est possible ! Issue du Festival des Recettes organisé par l’association « les gens de Cherves », « le mijhéï » est une sorte de soupe non cuite servie très fraîche l’été. Très simple le plat se prépare à partir de pain dur. On mange encore le « mijhéï » dans nos campagnes lorsqu’il fait très chaud.

Télécharger la recette

Le fameux broyé du Poitou : recette  avec la farine de M. Barthout ou de l’EARL Vent d’Ouest

Gâteau de fête, dont on distribuait autrefois le premier morceau au mendiant pour porter bonheur, le broyé voit son origine dans les galettes simples que fabriquaient les femmes avant l’utilisation courante du beurre. Il s’agissait tout simplement d’une pâte à pain à laquelle on ajoutait de la crème de lait et un peu de miel. Aujourd’hui encore, il fait la joie des gourmands, en fin de repas ou en cas de petits creux.

Télécharger la recette

Tarte aux échalions confits : recettes à base de produits issus du maraîchage local

Cette recette pour 6 personnes est proposée par la coopérative mirebalaise CAFPAS.

Télécharger la recette

Lieux de ventes directes

Nos producteurs

Envie de fraicheur et de saveurs ? Le Mirebalais regorge de bonnes adresses pour remplir votre panier pique-nique : fromages de chèvres, légumes de saisons, melons, le tout accompagné d’un vin du Haut-Poitou (avec modération)…

Consulter toutes les adresses de nos producteurs locaux

Les marchés

Les marchés permanents

  • Marché MirebeauMirebeau : le mercredi et le samedi matin place de la république
  • Neuville de Poitou : le jeudi et le dimanche matin, place du maréchal Joffre
  • Lencloitre : le samedi matin place de la mairie et foire mensuelle le 1er lundi de chaque mois place du champ de foire.

Les marchés d’été du Pays

Les marchés d’été du Pays sont l’occasion de passer un moment festif en dégustant les produits de notre territoire. Composez votre repas sur les différents étals et partagez-le autour d’une table conviviale. Animations musicales, spectacles, arts de la rue ponctueront votre repas.

Renseignement sur www.hautpoitouetclain.com